Les éléments importants à vérifier dans l’offre de prêt immobilier

L’achat d’un bien immobilier constitue un investissement important requérant une somme d’argent importante. Le prêt est l’une des façons les plus commodes permettant d’acquérir un bien immobilier.

Nombreuses sont les offres mises en avant par les banques et les organismes de crédit en matière de prêt immobilier. Cependant, certains éléments doivent être vérifiés avant toute signature de contrat.

Taux fixe ou variable ?

Deux types de taux d’intérêt existent, fixe et variable. Le taux fixe ne change pas pendant tout le contrat, il ne subit pas les conséquences des fluctuations économiques.

Ainsi, le coût du crédit restera le même. En revanche le taux variable change selon les contextes économiques. Tantôt il peut baisser, tantôt il peut augmenter, et cela aux dépens de l’emprunteur.

Le taux effectif global ou TEG

Le taux d’intérêt affiché par les organismes de crédit ne suffit pas pour évaluer un prêt. Effectivement, un prêt est toujours soumis à plusieurs frais qui forment, avec le taux nominal sus mentionné, le TEG.

Ce sont les frais de dossier, les frais de garanties et les primes d’assurance. Dans certains cas, l’honoraire du notaire est également à la charge de l’emprunteur, donc il faut pareillement l’inclure dans le TEG.

Il est possible que le taux d’intérêt nominal soit bas alors que le TEG est très élevé, et vice-versa. Pour comparer les offres, il importe donc de surtout confronter le TEG pour les contrats provenant des différentes banques.

Le contrat d’assurance

Normalement, selon la Loi Lagarde, les emprunteurs sont libres de souscrire une assurance auprès des compagnies de leur choix.

La banque ne doit pas imposer ni obliger ses clients à signer avec l’assureur qu’il propose. Cette cotisation est un facteur déterminant dans la hausse ou la baisse du TEG, donc elle ne doit pas être négligée.

Si l’emprunteur est à même de trouver une assurance moins cher, il peut la soumettre à son banquier.

Les procédures et les délais

Veillez à vérifier les différentes procédures et démarches à suivre. Normalement, certains délais doivent être respectés par les différentes parties concernées par ce prêt immobilier, comme la date de signature de l’acte authentique.

Le remboursement anticipé

Il est probable que l’emprunteur a les moyens d’anticiper le remboursement de son crédit immobilier. Cette restitution avant échéance fait l’objet de frais à payer.

Cette possibilité est stipulée dans le contrat, donc ces frais peuvent être connus à l’avance.